Le Repos du Guerrier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Repos du Guerrier.

Message par Volfsön le Jeu 28 Juil 2016 - 15:53

Son heaume entravait sa vue, sa monture soufflait, la buée fuyant ses naseaux comme le font les oiseaux lorsqu'un claquement de fouet retentit dans la tour du bourreau. Pourtant, il était en paix.
Il mena sa monture dans une clairière, au milieu d'une petite forêt, paisible. Le Mage retira son casque, l'accrocha à l'arrière de sa selle, et guida gentiment sa bête de guerre vers l'enclos qui lui était destiné, non loin d'une bâtisse d'où sortait par la cheminée une fumée, blanche, sereine et annonciatrice d'un bon repas.
Comme tout bon soldat, il bouchonna sa monture, lui mit eau et nourriture à profusion, puis, récupérant son heaume, se dirigea vers la petite chaumière, sa cape claquant dans un léger vent d'automne. Il entra, referma la porte derrière lui. L'odeur de la pièce était pleine de saveur, un ragoût mijotait sur le feu, et la table avait été disposée pour deux. Personne.
L'homme posa son casque sur un meuble à l'entrée, défit sa cape, qu'il jeta négligemment sur le dos d'une chaise, avant de se raviser, la plier et la mettre sous le casque. Puis il défit sa cuirasse, qu'il posa sur le sol, contre le meuble, ses gantelets et ses genouillères étaient glissés dans un tiroir, et son épée et son bâton de guérison furent accroché à la porte. Il n'était vêtu que d'une robe, de piètre qualité comparé à l'armure, mais fonctionnelle. Il remonta ses manches, tenta tant bien que mal de se recoiffer en regardant son reflet dans la vitre, abandonna lorsque sa crête décida que rester vers la gauche était bien. Il frotta son visage, pour en retirer toute trace de fatigue, mais ce n'était pas l'idéal.
Il tourna la tête vers le fond de la pièce, une porte, fermée, s'y trouvait. Il s'avança vers cette dernière et toqua deux fois.
- Lucy, tu es là ? Dit-il, enjoué.
- Oh ! Oui je suis là ! Entre ! Lui répondit une voix cristalline.
Le Mage entra, et découvrit encore, pour une énième fois, sa femme, Lucy, en train de plier quelques draps sûrement lavé la veille, qui avait séché en cette fin d'automne dehors, et qui ne demandaient qu'à être parfumés pour le lit conjugal.
Le Commandant du Régiment Perdu, Den-Shi, sourit. Il était vraiment l'homme le plus chanceux sur Nirn. Une vie de rêve, ici, avec sa femme, son petit domaine, et il était heureux, plus que jamais...  


Fendretour, Auberge du Défilé du Déchu, deux semaines après les événements du Puits de Magie.

Le Commandant reposait paisiblement dans une chambre, rien ne laissait transparaître une quelconque gêne, ou douleur. Il était paisible.
Jun veillait, comme toujours. L'Adjudant venait de sortir de la pièce, après avoir passé une main lumineuse d'un éclat bleuté au dessus du Commandant endormi. Il avait soupiré, s'était frotté les yeux, et était sorti, sans un mot, mais en prenant des notes, dans un carnet de plus en plus rempli depuis ces quatre derniers jours.
Sigur, quant à lui, posé sur une chaise, invisible aux yeux des vivants, souriait. Il "voyait" Den et sa femme, et la joie qu'ils ressentaient. Il prononça une énième prière pour sa Dame, et s'envola au travers du toit de la taverne, pour voir le Soleil. Ils étaient étonnant. Tous. Ces Mercenaires n'étaient pas de vulgaires roturiers. Ils voulaient vraiment sauver leur Commandant.

....................................................................................................................

Event Roleplay à mettre en place, je peux le Masteriser, mais il me faut au préalable l'accord de Uji.
Merci à tous, et en espérant avoir des retours positifs sur mes travaux ! ><
Adjudant Volfsön.
avatar
Volfsön

Messages : 388
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum