EVENT ROLEPLAY : Sous le flamboiement des torches. #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

EVENT ROLEPLAY : Sous le flamboiement des torches. #2

Message par Volfsön le Mer 11 Jan 2017 - 3:29

Narguer. Anticiper. Prévoir.
Jouer.


La pièce était sombre, éclairée par une simple bougie. Un lit, miteux, et un âtre refroidissant occupaient une partie de la pièce, tandis, qu'au centre, une table et une chaise étaient encombrés, l'une par une multitude d'ustensiles, l'autre par un individu.
Il nettoyait scrupuleusement divers couteaux, épées courtes, fioles, flèches, crochets... Ses mains, gantées de noir et aux longs doigts fins, semblait faire quelque chose qu'elles pratiquaient depuis de nombreuses années déjà.


Alors que la Garde de Taillemont parcourait les rues, par troupes de cinq, et parfois à cheval, les marchands fermaient plus tôt leurs échoppes, et rentraient chez eux bien avant que les Lunes ne se lèvent. Un climat apeuré et pesant semblait émaner de la cité Brétonne, si bien que Nobles, Chevaliers, marchands et même simples citoyens n'osaient sortir la nuit, tant les événements de la semaine passée avaient été choquant.
Tous, sauf un.
Stanislas, dont sa femme avait été massacré il y a de cela sept nuits, parcourait les rues de Taillemont, se cachant des gardes, discrètement. Il explorait les rues de la ville comme un chasseur guettant sa proie, dague à la ceinture, et la nouvelle épée longue, qui lui avait coûté le reste de ses maigres économies déjà bien entamée par la boisson, était tenue fermement dans sa main droite. De profondes cernes maquillaient son visage, et, comme un signe de démence avancé, son regard alternait entre sa lame, la rue devant lui, sa lame, la rue devant lui...

Une main gantée de noir ouvrit la porte de ce qui semblait être une modeste demeure en centre ville. Sournoisement, et ne faisant aucun bruit alors que son équipement n'était qu'armes et fioles, Il grimpa les escaliers qui menaient vers la chambre et la pièce à vivre d'une honnête famille. Délicatement, il ouvrit la porte... Dans laquelle trois enfants dormaient, dans le même lit, d'un sommeil doux et paisible.
Il sortit une fiole de sa ceinture, et comme s'il avait toujours attendu ce jour, cette nuit, sa main tremblait d'excitation. Son regard lubrique, que seule les Lunes reflétaient, ne cessait de fixer tour à tour les trois enfants. Il se pencha vers le premier, et fit tomber deux gouttes de sa fiole dans son oreille... Il répéta l'opération pour les deux autres jeunes Brétons, et, satisfait, laissa échapper un gémissement de plaisir.
Très vite, les bambins se mirent à convulser, le corps prit de spasmes incontrôlés et les orifices saignant abondamment, sans un bruit. Seul le son du lit grinçant troublait la quiétude de la nuit.
Il regardait les enfants mourir, presque salivant. Son regard n'était que frénésie, guettant chaque remous, chaque gouttelette de sang qui imbibait les draps...
Les bruits du lit attirèrent le père de la maisonnée, qui ouvrit la porte, le visage fermé par la fatigue. A peine eu-t-il fait un pas dans la chambre de ses enfants qu'un crochet d'abattoir pénétra sa mâchoire jusqu'à ressortir de son crâne. La paupière gauche frémissante, le nez coulant de sang et la bouche s'ouvrant lentement dans un son de tissus déchirés et d'un gémissement grave firent l'effet d'un choc électrique à l'assassin, qui laissa les longs frissons de plaisirs parcourir son échine. Doucement, il serra dans ses bras le corps du pauvre homme, et l'accompagna sur le sol, dans un silence presque irréel.
Puis... Il alla vers la chambre parentale, voyant, au milieu des draps, une jeune femme nue, qui dormait.
Alors, à ce moment là, tout n'étaient que joie en lui.

Stanislas était proche de la maison dans laquelle l'assassin opérait ses méfaits lorsque la Garde lui tomba dessus. Malgré toutes les explications qu'il put donner, le fait qu'il soit armé et ravagé par la boisson firent que le Sergent ne voulu rien entendre, le soupçonnant d'être l'auteur du meurtre de la semaine passée. C'est alors qu'un des gardes remarqua que la maison était ouverte.
Deux gardes restèrent dehors, leurs lances pointées sur Stanislas, prêts à le transpercer. Ce que les autres découvrirent cette nuit là, dépassait tout ce qu'ils avaient vu jusqu'alors. Le Sergent, blanc comme un linge, sortit de la maison et ordonna que l'on arrêta Stanislas.
Le lendemain, il fut pendu en place publique pour les meurtres de sa femme et de la famille Perront.
Au milieu de la foule, un individu fut parcouru d'un frisson de plaisir lorsque la nuque du Bréton se brisa d'un coup sec...
avatar
Volfsön

Messages : 388
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 20
Localisation : Avignon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: EVENT ROLEPLAY : Sous le flamboiement des torches. #2

Message par Ujimushi le Mer 11 Jan 2017 - 8:24

(Haaanw. Ca promet !)

_________________
Rouge comme le sang,
Blanc comme les os,
Rouge comme la solitude,
Blanc comme le silence,
Rouge comme les nerfs d’une bête,
Blanc comme le cœur d’un dieu,
Rouge comme la haine qui se déverse,
Blanc comme une blessure qui se glace,
Rouge comme les ombres dévorant la nuit,
Blanc comme un soupir transperçant la lune,
Blanc qui étincelle et Rouge qui tombe.
avatar
Ujimushi
Commandant
Commandant

Messages : 824
Date d'inscription : 23/12/2015
Localisation : Troyes, France

Voir le profil de l'utilisateur http://leregimentperdu.1fr1.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: EVENT ROLEPLAY : Sous le flamboiement des torches. #2

Message par Atha le Ven 13 Jan 2017 - 11:19

Mmmmmmmmh....
Un maître snikipute qui a mal tourné...
Aïlle gat dix !
avatar
Atha
Lieutenant
Lieutenant

Messages : 60
Date d'inscription : 23/07/2016
Age : 31
Localisation : I see youuuuuuuu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: EVENT ROLEPLAY : Sous le flamboiement des torches. #2

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum