Le Maître des Masques

Aller en bas

Le Maître des Masques

Message par Pleidis le Lun 11 Juin 2018 - 0:28

 L'orage gronde dans la Crevasse depuis plusieurs jours. Les montagnes en sont ébranlées, la nature est affectée et les bêtes sauvages même les plus tenaces fuient certaines régions. Un vent oppressant se lève au dessus des nuages et vient souffler les portes des villages aux alentours. A travers les feuilles des arbres on y entend des murmures, murmures d'un passé lointain. Les plus fous racontent que des chants s'élèvent du sol pour se diriger vers le ciel. D'autres pourtant terre à terre font états de psalmodies envahissant même les plus petites fissures des pierres. On y croit que Molag Bal est de retour et que la Crevasse est devenue sa nouvelle cible.

 Quelques milices regroupées et téméraires partent à l'assaut de ces montagnes, mais il n'en revient que quelques couards, livides et muets, se recroquevillant sur eux pour oublier les horreurs. Certains vont même jusqu'à se crever les yeux comme pour échapper à leurs cauchemars. Mais la situation pour le moins inquiétante semble ne pas faire sourciller les hautes instances qui ne déplacent que quelques mages en Raidelorn et Wrothgar, foyers d'une perturbation magique sans précédents dans la région.

 On raconte que des lumières proviennent de Frôleciel, ancienne capitale Nède qui pourtant semblait vide depuis quelques temps. Certains aventuriers et civils avaient fait part de colonnes magiques s'échappant des tours de cette citadelle plusieurs semaines auparavant sans qu'il n'y ai eu plus grande observation sur le lieu. Les autorités compétentes stipulent d'un exercice magique qui aurait dégénéré, mais certains plus raisonnables savent que la vérité est ailleurs. Les habitants de la région fuient les alentours et personne n'ose désormais s'approcher de ce bastion. La garde et les troupes présentes permettent d'évacuer petit à petit la population, sans qu'à l'arrivée tout le monde parvienne à des havres plus tempérés.

 La menace est grandissante, mais personne semble vouloir agir, et les rares hardis qui prennent leur courage ne reviennent pas... La Crevasse est-elle en train de changer de visage ?



_____________________________________________________________


 Vous l'aurez tous compris ! Le grand retour de Charon est annoncé ! Vos vaines tentatives de le stopper par le passé se sont montrées infructueuses. Retranché dans sa nouvelle forteresse, il a du recouvrir ses forces et remettre son plan à plus tard. Le Haut-Roi Emeric ne semble pas vouloir agir, et ses conseillers semblent être de son avis. La corruption est totale et rien ne fut fait contre son entrée fracassante dans la cour du Haut-Roi ! Charon a embrumé l'esprit des élites de l'Alliance, mais aussi des Nordiques, dans le simple but d'accomplir son plus haut dessein: Tenter de percer le Néant pour que Padomay puisse revenir, au risque d'attirer Anu avec lui. La fin d'Aurbis est peut-être proche. Mais il n'est que mortel, et malgré son long travail, de nombreux artefacts sont hors de sa portée. Il ne peut que tenter et ébranler les piliers de ce monde, mais peut-être parviendra t'il à réussir ! Cela dépendra de vous, mercenaires ! Car vous êtes désormais seuls contre tous et peu voudront réellement vous rejoindre dans cette folle croisade, ne voulant pas accepter la vérité de la mascarade !

Cependant ! Rien n'est encore perdu et tout est à jouer ! Personne ne saura qui l'a accompli, et personne ne voudra croire au fin mot de l'histoire, mais vous aurez peut-être sauvés la face de Nirn !


_____________________________________________________________


Vous possédez quelques informations sur le caractère et les aptitudes de Charon, à vous de les exploiter:

- Il est fanatique et ne reculera devant rien pour accomplir son dessein, foncez dans cette faille.
- Il ne sera pas seul, n'intervenez pas sans réfléchir.
- Il croit servir le Dieu du Chaos et du Changement, chacune de ses action est donc totalement imprévisible, créez à votre tour la surprise.
- Il utilise le mysticisme, mais aussi de vieux rites de sang et semble puiser sa force des plantes et de son chant, trouvez un moyen de tout contourner.
- Il est résistant au delà même de la condition humaine, éviter au maximum le corps à corps.
- Il vous verra venir, donc ne le laissez pas vous devancer sur ce terrain.
- Il fait descendre des voix depuis les astres, veillez sur Secunda et Masser qu'il aime à appeler la torpeur de Lorkhan.
- Il possède entre autres, une partie de l'âme de sa sœur, veillez à ce que ça ne se retourne pas contre vous, faites des choix au delà de votre éthique.
- Il n'est désormais, depuis son dernier rite, plus vraiment humain, ne sous-estimez pas ses capacités et ne sur-estimez pas les vôtres.
- Il est bien trop prévoyant, ne doutez jamais et ne pensez pas voir une ouverture facile ou difficile, c'est surement un piège.


_____________________________________________________________


 Je demeure présent pour d'éventuelles questions, à tout moment ! Je vous répondrai du mieux que je peux, et n'hésitez pas à en parler entre vous et vous organiser comme il se doit ! La session aura des allures de jeu de rôle, surement beaucoup de lancés de dés pour le combat et comme il y aura plusieurs belligérants, ne vous attendez pas à pouvoir accomplir 50k actions en même temps, chacun son tour pour éviter le désordre et l'incompréhension Wink

Je ne peux que vous conseiller d'éviter un petit groupe de personnages faibles, prenez vos personnages les plus violents, vous en aurez besoin Wink Je ne tuerai personne qui refusera que son personnage meure, les blessures ne devraient pas être trop longtemps incapacitantes je tiens à vous rassurer ! Et surtout, n'oubliez pas, il s'agit du "Boss final" Prenez plaisir, ne vous attendez pas à un combat easy mais ne vous attendez pas non plus à un combat impossible ! J'ai créé Charon pour donner du challenge, pas pour tous vous tuer et vous dégouter de l'event ^^'

Inscrivez vous à la suite du post en indiquant, le nom de votre personnage utilisé, un second perso en backup si désiré et si ce dernier est tuable ou non Wink

[La date est prévue pour le vendredi 15/06/18, soyez présent à 20h, que l'on mette tout en place.]

Et rappelez vous de cette célèbre phrase de Brennus qui est devenue ma devise personnelle: Vae Victis !

Personnages:

- Pleidis: Charon Valgrian / Tuable
                Louis de Rosevalt / Tuable
- Volfsön: Burzum / Tuable
                  Léana / Tuable
- Galadriel: Mélisandre / Non tuable
                    Annaig / Non tuable
- Hiver: Hiver / Non tuable
- Flingouin: Nostradamus / Non tuable
                     Le silencieux / Tuable
                     L'assassin / Tuable
- Ujimushi: Den'Shi / Non tuable
                    Sidonay / Non tuable
- Bertoy: Gauthier de Rosevalt / Tuable
                Anudiel Sanamen / Tuable
- Shayddy: Raïkah / Non-tuable


Dernière édition par Pleidis le Jeu 14 Juin 2018 - 23:25, édité 6 fois
avatar
Pleidis
Caporal
Caporal

Messages : 5
Date d'inscription : 23/04/2018
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Maître des Masques

Message par Volfsön le Lun 11 Juin 2018 - 5:58

Burzum était assis sur son lit, dans le Bastion du Flocon. Tête baissée, il observait le sol et demeurait loin dans ses pensées. Délicatement, une main se posa sur son épaule.
Léana.
Plongeant son regard dans les yeux verts de sa grande soeur, Burzum sourit et hocha la tête. Il se leva, et joua des épaules. Presque un mois plus tôt, il avait affronté Charon dans un duel titanesque, et malgré toute sa force, il avait perdu. Ses os avaient été brisé, ses organes, massacrés, et son égo touché au plus profond de lui-même.
Il s'approcha de son armure qui n'était que lambeaux et morceaux d'aciers détruits et fronça les sourcils.

"Les dirigeants de Tamriel ne compte rien faire Burzum, ils pensent que ce n'est rien." dit Léana en croisant les bras.

Il hocha la tête, et se tourna vers elle.

"Il ne s'ra pas dit qu'j'ai pas tout tenté pour l'détruire, j'me suis assez reposé.

Elle sourit, et fit quelques pas vers la table, sur laquelle trônait dans un épais tissu un objet. Burzum s'approcha, et retira le morceau de lin qui couvrait une hache, imposante, à double tranchant et adaptée à la taille de l'Orque.

"Je me suis permise de prendre la mer, et d'aller trouver les meilleurs artisans. L'acier est noble, le bois est robuste, et la lame peut couper un cheveux dans le sens de la longueur. Elle est à toi petit frère."

L'Orsimer saisit l'arme et la soupesa. L'équilibre était parfait, et l'arme d'une rare beauté.
Simple.
Efficace.
Mortelle.

Il se tourna vers son armure, gronda doucement.

"Il me reste une chose à faire." Annonça-t-il d'une voix sombre et très rocailleuse.

Burzum embrassa Léana sur le front, plaça sa hache contre son épaule et se dirigea vers les forges du Bastion, une lueur vengeresse dans le regard.


Je m'engage à en finir avec Charon ! Je viendrai donc avec Burzum le Berserker, et Léana en backup si y a besoin !
J'annonce que mes personnages sont tuables.
avatar
Volfsön
Soldat
Soldat

Messages : 450
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 21
Localisation : La Roque d'Anthéron

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Maître des Masques

Message par Galadriel le Lun 11 Juin 2018 - 7:04

Mélisande regardait sa tasse sans vraiment la voir. Les visions du corps brisé de Burzum la hantaient. Les plaies béantes, les organes déchirés jusqu'au dernier. Tout ce sang. Elle frissonna violemment et serra sa tasse dans ses doigts, comme pour se réchauffer.

"Tu penses encore à cet Orc ? murmura une voix douce derrière elle.
- Oui. Il n'aurait jamais du survivre à ça, sans se détacher du liquide limpide.
- Tu as réalisé l'impensable, Mel. Avec ce bréton, vous l'avez sauvé.
- Il y retournera, ce n'est pas fini."


Elle tourna enfin la tête pour plonger son regard dans l'océan pur qu'étaient les yeux d'Annaig. Celle-ci soutint l'échange muet, et hocha la tête. Un louveteau au dos roux en profita pour sauter sur les genoux de la blonde, et se lova dans ses jupes. La jeune fille lui gratouilla gentiment les oreilles puis le reposa par terre. Son attention se reporta sur celle avec qui elle avait grandi.

"Je dois y aller.
- Je sais, Mel. Et je couvrirai tes arrières. Comme toujours."


Mélisande ouvrait la bouche comme pour protester quand sa cousine posa sa main sur sa joue. Un geste qui la réconfortait toujours. Elle se jeta dans ses bras.

"Merci, Anna", dit-elle dans un souffle.

Les deux mages descendirent alors dans les profondeurs de la bâtisse.
Cette nuit-là, une fumée surnaturelle s'éleva au dessus du Domaine Gal'Driel, près de Daguefilante. Les fourneaux alchimiques avaient repris du service.


Je viendrai donc avec Mélisande Gal'Driel, et Annaig Gal'Driel en back-up de dernier recours. La demoiselle n'interviendra pas directement dans le combat à moins qu'il faille sauver les miches de Mélisande.
Les deux mages ne sont pas tuables. Elles ont encore une destinée à accomplir avec Dame Galadriel. Very Happy


Dernière édition par Galadriel le Lun 11 Juin 2018 - 8:48, édité 1 fois
avatar
Galadriel
Adjudant
Adjudant

Messages : 25
Date d'inscription : 15/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Maître des Masques

Message par HiverFatalII le Lun 11 Juin 2018 - 8:23

Après un long et ardu voyage au travers des montagnes séparant Bordeciel de Cyrodiil. Hiver était content d'être enfin arriver en Raidelorn. Son voyage de Vvanderfell, pour venir jusqu'à Belkarth, n'avait pas été de tout repos. Bandits, assassins, fanatiques, mort-vivants et loup-garous, n'étaient qu'un petit aperçue de ce qu'il avait dû affronté en cour de route. Tout se qu'il voulait maintenant, s'était un bon bain et un bon lit dans une auberge.

Une fois à l’intérieur de la seul auberge de la ville, Hiver remarqua deux mages breton, en uniforme de guerre, qui discutaient calmement au coin du feux, une choppe à la main. Il alla d'abord se louer une chambre puis alla interloquer les deux mages.


- Je ne savais pas que la guerre avait repris ?, demanda Hiver.
- Oh non, elle n'a pas recommencer., dit l'un des mages.
- C'est juste qu notre supérieur nous envoie réglé le problème à Frôleciel, l'ancienne capitale Nède., répondis l'autre.
- Des lumières étranges et des gens qui y vont et qui ne revienne pas. Personnellement, je n'ai aucune envie d'y aller..., enchaîna le premier en éclatant de rire, suivi de son partenaire.

Hiver fouilla son sac et y sortit une carte qu'il déposa devant les mages.

- Montrer moi où c'est. Je vais m'occuper de se problème dès que j'aurai pris une bonne nuit de sommeil. J'ai l'impression que vous ne ferez pas le poids et de toute façon, ni toi, ni ton ami n'avez envie d'y allez de toute façon. J'irai et je reviendrai une fois le travail accompli. Comme ça, vous pourrez expliquer ce qui c'est passé à votre supérieur et en retirer toute la gloire. Ça vous va ?, dit Hiver d'un ton calme.

Les deux mages se regardèrent. Ni l'un ni l'autre n'avaient en effet l'envi d'aller là bas, avec toute les rumeurs qu'ils y avaient. Ils indiquèrent donc au Nordique l'endroit sur sa carte et lui souhaitèrent timidement bonne chance.

- Vous n'avez pas besoin de dire ça. Et ne vous inquiétez pas, je reviendrai quoi qu'il arrivent !, s'exclama Hiver en montant les marche jusqu'à ça chambre.
_______________________________________________________

Donc voilà, je viens avec Hiver Le Loup Solitaire, Héraut du Régiment Perdu. Il ne peux mourir bien entendu, mais sa régénération est beaucoup moins efficace. De plus, en raison du timing et de mon travail, je ne sais pas si je pourrai être présent. J'avertirai donc maximum une journée à l'avance si je ne peux me présenter.

_________________
J'ai vaincu la mort par cent fois;
Et je la vaincrai encore;
L'éternel hiver de mon existence;
Ne prendra jamais fin.

L'immortalité est une malédiction;
Pas une bénédiction;
Parce que la vie est un enfer;
Qui veut vivre en enfer pour l'éternité ?

Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort;
Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi;
Ton poids et ton acier me rassurent;
Glacier mon fidèle instrument de destruction.

L’invincibilité se trouve dans la défense;
La possibilité de victoire dans l’attaque;
Celui qui se défend montre que sa force est inadéquate;
Celui qui attaque qu’elle est abondante.
avatar
HiverFatalII
Héraut
Héraut

Messages : 317
Date d'inscription : 21/12/2015
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur http://leregimentperdu.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Maître des Masques

Message par Flingouin le Lun 11 Juin 2018 - 8:41

Après ses mésaventures avec Ariannes et Den'shi, Nostra fis part de son ressenti aux autres membres de la main noire. D'un accord ils ont conclu que Charon n'était pas un être qui devrait exister sur Tamriel et était un danger pour la Confrérie.

Nostradamus décida alors de prendre son silencieux ainsi qu'un autre assassin de haut rang pour venir à bout de Charon, tout en surveillant les agissements du Régiment.


Nostra personnage non tuable, désolé les loulou :p. (par contre les assassins qui l'accompagne oui)

PS : Il y a de fortes chances que j'arrive un peu plus tard.
avatar
Flingouin
Caporal
Caporal

Messages : 243
Date d'inscription : 28/12/2015
Age : 21
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Maître des Masques

Message par Den'Shi Ujimushi le Lun 11 Juin 2018 - 9:27

Au balcon alchimique de la demeure de Sidonay, Den'Shi regardait dans le vague. Il semblait scruter l'horizon, même si la vue n'offrait rien de plus qu'un épais brouillard surnaturel. Perdu dans ses pensées, il ne sursauta pas à l'approche de son ami.

"Tu vas encore te mettre en danger pour ces mortels, hein ?" gronda une voix derrière lui.

Den'Shi ferma les yeux et soupira. Il leva ses yeux sur le ciel étoilé, copie conforme du plus beau des ciels nocturnes d'Auridia. Les étoiles étaient magnifiques.
A mesure que Sidonay approchait, les runes sous sa chemise pulsaient d'un bleu criant.

"Je sens bien dans ta voix qu'il est inutile de t'expliquer le pourquoi du comment. Tu ne comprends plus." souria-t-il.

"Je m'arrangerai pour que tu ne meurs pas, Will'. Je sais très bien ce qui te motive à prendre ces risques inconsidérés vieux frère. Je n'ai pas besoin de les comprendre pour te vouloir en vie."

Sidonay lui tendit une pierre gravée d'un noir profond, visiblement enchantée.
Reconnaissant, Den'Shi redescendit dans le Manoir rassembler ses affaires. Paré de sa meilleure armure, portant ses lames les plus létales, et renforcé de nouveaux sortilèges, il ouvrit un portail en direction du Bastion. En prenant soin de ne croiser personne, il farfouilla dans un des tiroirs scellés de son bureau, et en sorti un pendentif. Puis, il ouvrit un nouveau portail : lumineux, apaisant... Avant de s'engouffrer dedans silencieusement, après avoir jeté un dernier regard sur le couloir derrière lui.

_____


Je viendrai donc avec Den'Shi en personnage principal qui prendra part au combat, ainsi que Sidonay en back-up (extrême urgence).
Les deux sont non-tuables.

_________________
Rouge comme le sang,
Blanc comme les os,
Rouge comme la solitude,
Blanc comme le silence,
Rouge comme les nerfs d’une bête,
Blanc comme le cœur d’un dieu,
Rouge comme la haine qui se déverse,
Blanc comme une blessure qui se glace,
Rouge comme les ombres dévorant la nuit,
Blanc comme un soupir transperçant la lune,
Blanc qui étincelle et Rouge qui tombe.
avatar
Den'Shi Ujimushi
Commandant
Commandant

Messages : 1007
Date d'inscription : 23/12/2015
Localisation : Lorraine, France

Voir le profil de l'utilisateur http://leregimentperdu.1fr1.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Maître des Masques

Message par Volfsön le Lun 11 Juin 2018 - 11:17

Léana était devant sa chambre, dans le Bastion du Flocon. Burzum l'avait laissé il y a presque une heure maintenant, et les bruits secs et puissants d'un marteau frappant l'acier se faisait entendre.

Elle glissa une main dans ses cheveux, qui en un mois avaient poussé plus que de raison. Machinalement, ses langues passèrent sur ses lèvres, et ses yeux observaient une lettre qu'elle avait posé devant elle, sur son lit.

Une lettre.
Un message.
Des mots.
Ses mots.

Des mots qu'elle avait écrit alors qu'elle voguait sur la Mer Abécéenne, loin du Régiment, mais pour régler les affaires de pirateries que lui avait confier Will.

Will.

Ces mots, étaient selon elle, une part d'elle-même, une invitation, et si jamais le Vent, le Ciel et la Terre en décidaient ainsi face au Maître des Masques, un au-revoir à l'être qu'elle aimait le plus en ce monde. Tout avait changé depuis que la froideur et la distance étaient parties pour laisser place à une douce chaleur et quelques frémissement dans le ventre au contact du Commandant.
Oui, elle pouvait mourir pour lui.
Oui, elle pouvait arrêter de partir des mois en mer pour lui.
Oui, elle souhaitait plus. Du temps, des moyens, mais surtout du temps.
Mais plus que tout autre chose, elle savait que si elle se perdait dans les limbes, que si par malheur une lame venait finir sa vie, alors Den'Shi serait perdu.

Alors que Léana sortait de son placard son armure, et ses épée, ainsi que le tabard du Régiment, ses pensées allèrent vers cette conversation survenue un mois plus tôt avec Sidonay, alors qu'elle luttait pour vivre.

"Lui et moi sommes sur la même longueur d'onde..."

Les mots du Vampire ne cessaient de l'obséder. Comment pouvait-elle en apprendre plus, si ce n'était en fréquentant Sidonay ? Elle savait que Will s'absentait des jours auprès du terrible sorcier Bréton, mais elle avait toujours du mal à concevoir que ces deux-là puissent œuvrer ensemble dans un but commun.

Léana secoua la tête, et d'un geste las récupéra la lettre. Elle s'équipa, rangea ses lames dans leurs fourreaux et se dirigea par la suite vers le bureau de Den'Shi.
Elle ouvrit un manuscrit qu'elle savait important pour lui, et qu'il feuilletait souvent, et y glissa la lettre.
Un fin sourire se dessina sur son visage tandis qu'elle imaginait leurs retrouvailles, pour bientôt. Léana observa doucement le bureau, les bibliothèques, et les notes ça-et-là. Elle plongea ses mains dans ses cheveux et les attacha à la mode des guerrières.

Aussitôt, son regard devint dur, froid. Léana avait laissé place à Langue-Vipère, la plus prestigieuse des capitaines sur la mer, et la plus passionnée des femmes sur la terre. Elle vérifia une dernière fois ses épées, et se rendit dans la cour du Bastion pour s'entraîner.
avatar
Volfsön
Soldat
Soldat

Messages : 450
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 21
Localisation : La Roque d'Anthéron

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Maître des Masques

Message par HiverFatalII le Mer 13 Juin 2018 - 19:47

Question: Vue qu'on est des héros qui arrive d'un peu partout, c'est ou qu'on va tous ce croiser pour commencer ?

_________________
J'ai vaincu la mort par cent fois;
Et je la vaincrai encore;
L'éternel hiver de mon existence;
Ne prendra jamais fin.

L'immortalité est une malédiction;
Pas une bénédiction;
Parce que la vie est un enfer;
Qui veut vivre en enfer pour l'éternité ?

Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort;
Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi;
Ton poids et ton acier me rassurent;
Glacier mon fidèle instrument de destruction.

L’invincibilité se trouve dans la défense;
La possibilité de victoire dans l’attaque;
Celui qui se défend montre que sa force est inadéquate;
Celui qui attaque qu’elle est abondante.
avatar
HiverFatalII
Héraut
Héraut

Messages : 317
Date d'inscription : 21/12/2015
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur http://leregimentperdu.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Maître des Masques

Message par Pleidis le Mer 13 Juin 2018 - 20:44

très bonne question !

Mais aux vues de vos jolis textes, vous semblez tous vous mettre en quête de Charon plus ou moins en même temps ! Et vous avez tous un même lieu en tête, il ne me semble pas impossible que vous vous croisiez tout simplement sur le chemin ! Gros coup de bol, mais c'est le Deux Ex Machina \o/
avatar
Pleidis
Caporal
Caporal

Messages : 5
Date d'inscription : 23/04/2018
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Maître des Masques

Message par Shayddy le Jeu 14 Juin 2018 - 22:44

Les étoiles étincelantes, le ciel d'un noir bleuté comme on en voit rarement c'est une nuit paisible accompagné d'un vent léger. Tout est propice au calme et à la détente. Assise dans l'herbe, adossée à un tronc d'arbre épais, Raïkah ouvrait un livre au niveau d'une page cornue.

- Tu n'es pas difficile à trouver dis-moi d'une voix venant de derrière.
- Je ne cherchais pas à me cacher répondit-elle sans sursauter. Si vous êtes là pour me demander des nouvelles de ma mission je peux vous répondre tout de suite, aucune avancée enchaîna-t'elle d'une voix remplit d'assurance et d'amertume.
- Oublie cette mission, je t'envoie sur une autre. Si tu en reviens vivante et couronnée d'un succès tu es libre. To-ta-l'ment libre dit-il avec un sourire auditif et malsain.
- Libre vous di... en se faisant interrompre par un bruit de disparition instantanée.

Aussitôt Raïkah se leva puis se retourna vers là d'où venait la voix. S'approchant pas-à-pas elle aperçu l'avis de mission par terre, le déplia, le lu puis le détruit. De retour à son tronc d'arbre elle attrapa son livre, le ferma et le rangea dans sa sacoche puis se mit en route.


Je viens avec Raïkah, c'est un perso non-tuable mais peut subir des pertes/handicaps irréversibles. Je serai disponible que jusqu'à 23H30 maximum.

_________________
Oeil pour oeil, croc pour croc.
avatar
Shayddy
Intendant
Intendant

Messages : 143
Date d'inscription : 09/06/2017
Age : 24
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Maître des Masques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum