Que le Flocon agonise dans l'Oubli

Aller en bas

Que le Flocon agonise dans l'Oubli

Message par Volfsön le Sam 30 Juin 2018 - 15:55



La nuit s'était posée sur la cité de Daguefilante. Des lanternes, ou torches, illuminaient les rues de la capitale de la Glénumbrie et rendaient chaque recoin plus vivant. Le port, effervescent, laissait choir des marins fatigués ou des putains avides d'argent. Les deux Lunes, éternelles, fondaient sur les vagues et jouaient d'ombres avec les voiles des navires de l'Alliance.
La nuit était paisible.
Calme.

Derek Fawkes était un couturier réputé. Cela faisait plus de trente années qu'il travaillait dans la fabrique à tisser et la boutique du "Tissu Flamboyant". Ses vêtements, réputés, prisés, intéressaient les cours de la Glénumbrie au Désert d'Alik'r. Ses tarifs, onéreux mais raisonnable pour quelqu'un de sa condition, invitaient les nobles de tout pays à venir faire une tenue digne de ce nom. De leurs noms.
Bien que la nuit soit avancée, les lumières étaient toujours allumées dans la boutique à tisser de Sire Fawkes, car il travaillait sur une commande lourde, mais qui rapportait assurément gros à la fin du contrat. Depuis quelques heures déjà, ses apprentis étaient partis à la Taverne pour profiter des bardes, histoires et mets de qualité moyenne. Ainsi, seul dans son échoppe, le vieux couturier fignolait des surcots dans un tissu noble, orné d'un flocon.

L'aiguille ne tremblait pas, ses mains non plus. Habilement, jouant avec les fils et les tissus comme une araignée le ferait d'une proie, Sire Fawkes termina le dernier tabard du Régiment Perdu. Un mois de travail, pour presque une centaine d'emblèmes prestigieux. Il pinça ses lunettes sur son nez, s'humecta les lèvres avec un bon vin colovien, et soupira d'aise tandis qu'il pliait le tabard. Le Commandant Den'Shi allait être content une fois de plus, ses recrues profiteraient d'un habit noble, beau, et prestigieux.
Après avoir rangé dans les caisses les emblèmes, il s'autorisa un autre verre de vin.

[...]

Rorth n'était pas un homme qu'il fallait énerver. Assit à la Taverne depuis quelques heures, il avait vu arriver les apprentis du couturier avec ses camarades. Ils avaient guetté les jeunes gens une partie de la soirée, avant que tel un seul homme, tous se levèrent pour sortir.
Ils étaient une dizaine. Tous, autrefois, avaient été des guerriers et des aventuriers de réputation. Ils avaient fréquenté la Cour d'Haltevoie, et leur Commandant, fort d'une dizaine de bataille, et d'une centaine de duel, était écouté par le Haut-Roi.
Aujourd'hui, Rorth et ses hommes n'étaient que des bandits de grands chemins. Leurs têtes ne valaient même pas cent pièces d'or. Mais ce soir était le soir d'une résurrection. Il avait été là pour eux, à la fin, et Il les avait guidé. Leur Commandant était mort, mais un homme d'un autre temps, d'une autre époque, les avait trouvé lui et ses frères, pour reprendre la lutte, et mener une vengeance méritée.

D'un pas assuré, Rorth et ses hommes arrivèrent devant le Tissu Flamboyant. Ils vérifièrent autour d'eux, et Rorth cracha au sol.
Dans un calme olympien, ils sortirent leurs épées.

[...]

Derek entamait sa quatrième coupe de vin, ses joues étaient roses, et il avait le hoquet. Embarrassé par l'idée de rejeter son vin à cause des appels d'air, il frappa sa poitrine du poing. Lorsque sa main rencontra son torse, la porte de sa boutique vola en éclat et dix hommes entrèrent sans un mot épées au clair !
L'un d'entre-eux, colossal, s'avança directement vers Sire Fawkes tandis que les autres prenaient les caisses contenant les tabards du Régiment Perdu. Un des guerriers de Rorth enfila même le Flocon sur lui !
Le vieillard, surprit, tenta de se relever mais l'épée du géant pénétra sa poitrine une fois.
Deux fois.
Trois fois.
Quatre fois.
Il retomba dans son siège, crachant un flot de sang chaud. Ses yeux se levèrent vers Rorth qui souriait.
Alors, les ténèbres l'enveloppèrent.

[...]

L'effet de surprise avait été total. Le vieux couturier était mort, et Rorth regardait maintenant ses hommes partir avec les caisses dehors. Un de ses camarades, qui était vêtu du blanc des Mercenaires, allait sortir lorsque le colosse le prit par l'épaule.

"Laisse, je vais porter cette caisse. Surveille derrière nous plutôt." Lança-t-il avec un sourire en coin.

Trop content d'échapper à la corvée, son acolyte lui sourit. Alors l'épée de Rorth pénétra ses tripes, souillant le tabard d'intestin, d'excréments et de sang. Il glissa contre le mur, et le pied du colosse s'abattit sur son visage tant et si bien qu'on ne le reconnaissait plus. Le flocon doré ornant sa poitrine devenait rouge. Le bois du sol s'imbibait du sang des défunt et Rorth essuya son épée sur la pointe du tissu des Mercenaires.

"Maintenant, allons souiller le nom de ces chiens." Dit-il en soulevant la caisse d'une main et en sortant.

[Note RP : cet événement se déroulera quelques jours/semaines avant le début de l'event, lorsque ce dernier sera lancé, vous commencerez tous dans la Forteresse. Pour l'instant, en RP, vous n'avez pas du tout eu vent de ces événements.]
avatar
Volfsön
Vagabond
Vagabond

Messages : 453
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 21
Localisation : La Roque d'Anthéron

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum